You are currently viewing Samhain, Sabbat et Nouvel An des sorcières et druides !

Samhain, Sabbat et Nouvel An des sorcières et druides !

samhain 2021 sabbat des sorcières: une porte ouverte vers l'autre monde et un démarrage d'un nouveau cycle !

Pour de nombreux Païens, Wiccans et Druides des temps modernes, Samhain fait non seulement partie des huit grandes fêtes – ou sabbaths – de l’année mais elle est même pour certains “la” Fête Sacrée la plus importante et la plus respectée.

Samhain est un sabbat majeur célébré le 31 octobre dans l’hémisphère nord et le 1er mai dans l’hémisphère sud.

Sur la roue des sabbats, il est situé au milieu de l’automne ce qui signifie que la plupart des arbres perdent leurs magnifiques feuillages.

Les températures sont en baisse et nous obligent à passer de plus en plus de temps à l’intérieur, à nous diriger vers l’introspection.

C’est une excellente période également pour prendre soin de vous et rééquilibrer vos énergies qui basculent de l’été vers l’hiver bientôt.

Autrefois ce moment sonnait la fin des moissons et l’attention de chacun était alors tournée vers la préparation de l’hiver.

Cette fête de samhain 2021 sabbat des sorcières était célébrée 3 jours avant le 31 octobre et 3 jours après, du 29 octobre au 4 novembre d’après notre calendrier grégorien.

samhain 2021 sabbat des sorcières magnetiseur astrologue 84

1) Qu’est ce que représente samhain 2021 sabbat des sorcières ?

Samain (en irlandais : Samhain ; en gaélique écossais : Samhainn ou Samhuinn ; en mannois : Sauin) est la première des quatre grandes fêtes religieuses de l’année celtique fêtée aux environs de notre 1ernovembre. C’est aussi le nom de la fête qui correspond à peu près au Halloween anglo-saxon. et au mois de novembre dans les langues gaéliques.

Elle vient après Lugnasad et avant Imbolc (ou Imolg) et marque le début de la période sombre (pour les Gaels, comme pour les anciens Celtes et leurs ancêtres indo-européens, l’année était composée de deux saisons fondamentale : une saison sombre et une saison claire). C’est une fête de transition — le passage d’une année à l’autre — et d’ouverture vers l’Autre Monde, celui des dieux et des mânes. Elle est mentionnée dans de nombreux récits épiques irlandais car, par définition, elle est propice aux événements magiques et mythiques.

De nombreuses origines sont données à cette très belle fête celtique…

-Les traditions celtiques

L’histoire de ce sabbat prend sa source dans la tradition Celtique. Il y avait 4 festivals du feu qui étaient célébrés dont le plus important est Samhain.

Sa célébration se déroulait à la première gelée suivant la pleine lune d’octobre.

Cette nuit-là, les familles laissaient mourir le feu de leur foyer pour le rallumer le lendemain lors d’un grand rassemblement avec la tribu.

Les druides allumaient un grand feu sacré pour la communauté et chacun repartait avec un peu de ce feu pour son foyer.

Dans la tradition païenne à Samhain le voile entre les mondes est le plus fin et il est possible d’entrer en contact avec les défunts et/ou d’autres entités, comme les fées et autres esprits.

Cela implique que des entités autant bienveillantes que malveillantes puissent le franchir.

Aussi pour se protéger et faire peur aux entités malveillantes, les celtes avaient pris pour habitude de se déguiser en animaux ou créatures effrayantes.

-Les traditions Christiques

Afin de convertir plus facilement et plus vite les païens au Christianisme, l’église s’est appropriée de nombreuses fêtes païennes.

Au 5e siècle, le pape Boniface renomme Samhain en « fête des Saints et des martyrs, » et déplace la date au 13 mai.

Au 9e siècle, le pape Grégoire, voyant que Samhain est toujours fêté au 31 octobre, déplace la Toussaint au 1er novembre.

2) Comment fêter samhain 2021 sabbat des sorcières ?

Dans la wicca, Samhain marque la fin d’un cycle et le début du nouveau. C’est pour eux le moment où le Dieu soleil est mourant et où la déesse le rejoint dans le monde des morts pour s’unir à lui. Ce serait la raison du voile plus fin entre les mondes. Les pratiques rituelles sont principalement liées à la démarche de la Déesse et à des hommages aux disparus de l’année.

Dans la tradition Druidique, la nuit de Samhain on célèbre les morts. Et quand le voile entre les mondes s’amincit, les lignes de temps passé, présent et futur se mélangent pour ne faire qu’un.

Dans le christianisme on fête la Toussaint le 1er novembre. La croyance est que ce jour-là on prie pour que les âmes des morts restées au purgatoire puissent monter au paradis.

Malgré le temps passant, la part spirituelle rattachée à Samhain a perduré et rejoint en partie ce qui se fait à la Toussaint. C’est un moment où la méditation a toute sa place, où l’on fait le point sur l’année écoulée, où l’on fait de grands repas et où certains pratiquent la divination.

Pour communier avec les morts, il était de coutume de manger en silence la
nuit de Samain. Il est aussi très courant de préparer à manger pour les morts
de l’année, pour qu’ils emportent cette nourriture de l’autre côté. Placez une
assiette de victuailles près de la porte ou la fenêtre, ou en mettez un couvert
en plus à table.

Il est aussi intéressant de faire une marche en forêt pour méditer, observer et contempler les couleurs automnales, se remplir des sons, odeurs et de l’énergie des arbres, de la nature et de la saison de l’automne.

Vous pouvez ramasser quelques feuilles et pierres qui pourront être utilisées pour décorer votre maison.